Sélectionner une page

Tout au long de son histoire, le thé a été associé à d’importants bienfaits pour la santé, au-delà de son goût et de son arôme délicieux. Des études modernes indiquent que ces propriétés curatives pourraient avoir un fondement scientifique, comme la consommation de thé semble le faire :

  • Renforcer la fonction immunitaire
  • Diminuer le taux de cholestérol LDL/augmenter le taux de cholestérol HDL
  • Abaisser la pression sanguine
  • Réduire le risque d’attaque cardiaque
  • Un risque d’accident vasculaire cérébral plus faible
  • Réduire le risque de cancer
  • Augmenter la longévité
  • Améliorer la digestion
  • Prévenir les caries dentaires et la gingivite
  • Diminuer le niveau de stress
  • Augmenter l’attention mentale

Il est important de noter, cependant, qu’aucune des recherches effectuées jusqu’à présent n’est concluante. En outre, ces études impliquent souvent des paramètres très différents, ce qui rend difficile une comparaison précise des résultats.

En général, les expériences ont tendance à se concentrer sur trois ingrédients importants dans le thé infusé : les antioxydants (flavonoïdes), les nutriments et la caféine.

Flavonoïdes antioxydants

Les avantages du thé pour la santé semblent provenir principalement d’une forte concentration de polyphénols (ou composés organiques) appelés flavonoïdes, qui ont des propriétés antioxydantes notables.

On pense que les antioxydants éliminent les radicaux libres qui endommagent les cellules, ce qui réduit leur capacité à nuire aux molécules bénéfiques de notre corps.

Alors que ces composés sont naturellement synthétisés par toutes les plantes, Camellia sinensis se distingue par sa vaste gamme de flavonoïdes.

Le thé vert contient le plus haut niveau de catéchines flavonoïdes, en particulier l’EGCG (gallate d’épigallocatéchine), qui a été étudié pour ses effets antioxydants importants (et facilement traçables).

composants de thé
Ses flavonoïdes sont des plus pour le thé, car ils sont dotés d’un pouvoir antioxydants plus élevés que les autres aliments

Dans l’ensemble, les thés blancs et verts – qui ne sont que légèrement ou pas oxydés – contiennent plus de catéchines.

Au fur et à mesure que la feuille s’oxyde, ce qui se produit lors de la transformation du thé oolong et du thé noir, ces catéchines sont converties en d’autres composés bénéfiques appelés tannins de catéchol : les théaflavines et les théarubigines.

Ce sont ces deux flavonoïdes antioxydants qui donnent aux thés oolong et noirs leur aspect de feuilles plus foncées, et des couleurs de liqueur allant de l’or et du rouge au brun foncé et au noir.

Notez que dans ce tableau de l’USDA, le thé noir est la source unique la plus élevée de flavonoïdes dans le régime alimentaire français.

Nutriments

Le thé est une source alimentaire de vitamines et de minéraux importants. Il contient :

  • du carotène (un précurseur de la vitamine A),
  • de la thiamine (vitamine B1),
  • de la riboflavine (vitamine B2),
  • de l’acide ascorbique (vitamine C),
  • de la vitamine E,
  • de l’acide folique,
  • du potassium,
  • du magnésium,
  • du manganèse et du fluorure.

Bonus : La recette pour Booster votre vitamine C avec le thé.

Caféine

L’un des plus grands attraits du thé est la présence de caféine, une substance puissante qui nous réveille et nous revitalise tout au long de la journée.

Ce composé organique est extrêmement amer lorsqu’il est ingéré seul, ce qui aide le théier à repousser les attaques des insectes.

Avec modération, la consommation de caféine peut être bénéfique en stimulant le métabolisme, en augmentant les fonctions cérébrales et la vigilance.

Contrairement à la croyance populaire, le taux de caféine ne correspond pas aux catégories générales de thé. Par exemple, le thé noir ne contient pas plus de caféine que le thé vert ou le thé blanc.

La caféine est présente en quantités variables dans les différents thés et dans les différents cultivars de plantes, stades de croissance et parties de la plante.

En général, une tasse de café typique contient environ 125-185 milligrammes de caféine ; une portion de thé de même taille, environ la moitié de cette quantité.

Notez qu’il s’agit là de niveaux typiques : selon la façon dont le thé est préparé, les niveaux de caféine peuvent varier considérablement.

caféine dans le thé
En toute logique : plus le thé est infusé plus il sera fort en caféine

La caféine est soluble dans l’eau, donc moins les feuilles sont infusées ou plus la température de l’eau utilisée est basse, moins la caféine sera libérée.

Il est important de reconnaître la ténacité de la caféine : même en cas d’infusions multiples, les feuilles de thé continueront à libérer des quantités notables.

Nous étions autrefois influencés par l’adage courant selon lequel on élimine la plus grande partie de la caféine de tout thé par une première infusion rapide dans de l’eau chaude, qui serait ensuite jetée.

Il s’est avéré que ce n’était pas le cas.

Pour ceux qui souhaitent éviter tout effet stimulant, il est préférable de ne consommer que des herbes, qui sont naturellement sans caféine.

D’autre part, ceux qui souhaitent un effet plus stimulant peuvent essayer le matcha : comme ce type de thé en poudre est consommé entier, il contient beaucoup plus de caféine qu’une infusion régulière de feuilles de thé.

Les effets de la caféine sont complétés par un autre composé que l’on trouve pour la première fois dans le thé, la théophylline.

Alors que la caféine est principalement active dans le cerveau et les muscles, la théophylline a des propriétés anti-inflammatoires générales et stimule le système respiratoire, le cœur et les reins. Cela correspond à la recherche selon laquelle le thé est utile pour maintenir un système cardiovasculaire sain.

Qu’en est-il des thés décaféinés ?

Nous constatons que les méthodes actuelles de décaféination donnent des thés plats et fades ; la saveur, le parfum et toutes les subtilités de la feuille disparaissent.

Deux procédés sont utilisés pour décaféiner le thé.

  • Le premier, qui utilise le solvant acétate d’éthyle, ne retient que 30% des polyphénols.
  • L’autre est un processus naturel qui n’utilise que de l’eau et du dioxyde de carbone et que l’on appelle effervescence. Il retient 95 % des polyphénols.

✅Quels sont les composés du thé noir ?

Acide aminé et alcaloïdes. Le principal acide aminé du thé est la l-théanine, présente dans le thé vert et le thé noir. Les composés de la xanthine tels que…
Pour aller plus loin cliquez ici maintenant

✅Quel est le processus chimique responsable de la couleur et du goût du thé ?

Les produits d’oxydation des catéchines du thé noir sont des polyphénols, qui influencent à la fois sa couleur et …
Pour aller plus loin cliquez ici maintenant

✅Comment faire du thé ?

Instructions
faire bouillir l’eau. Le thé noir est infusé dans de l’eau chaude bouillante. …
2.Réchauffer la théière. Versez de l’eau chaude dans votre théière et faites-la tourner pour la réchauffer. …
3…
Pour aller plus loin cliquez ici maintenant

✅Le thé est-il un mélange ?

Un thé est une solution de composés dans l’eau, il n’est donc pas chimiquement pur. Il est généralement séparé de …
Pour aller plus loin cliquez ici maintenant

✅Le tanin est-il présent dans le thé ?

Les tanins sont présentés comme d’excellents antioxydants, promus par l’industrie du thé ainsi que par…
Pour aller plus loin cliquez ici maintenant