Cultivé à l’origine par les Britanniques au début des années 1800 pour répondre à une demande internationale élevée et à des normes exceptionnelles, le thé est cultivé commercialement dans trois régions principales de l’Inde:

  • Darjeeling au Nord,
  • Assam au Nord-Est
  • et Nilgiri au Sud

Darjeeling

thé indien
Jardin du thé du Darjeeling titillant l’Himalaya

Darjeeling est l’une des régions productrices de thé les plus vénérées au monde. 

Cette zone relativement petite se trouve au sommet des contreforts de l’Himalaya à des altitudes de 3 000 à 6 500 pieds. 

Aujourd’hui, il y a plus de 80 jardins de thé Darjeeling dans une zone de moins de 70 miles carrés. 

Ici, le “Champagne des thés” est cultivé. 

Pour vous donner une idée de la valeur de cette origine, il est largement estimé que 70% du thé vendu dans le monde sous le nom de “thé Darjeeling” n’était pas réellement cultivé à Darjeeling. 

Certains organes directeurs, tels que l’Union européenne, ont accordé une protection juridique au nom «Darjeeling» – seuls les thés produits dans la région, produits selon ses normes, peuvent légalement être étiquetés «Darjeeling». 

La différence notable entre les thés Darjeeling et presque tous les autres est la saveur caractéristique “Muscat“. 

Le raisin muscat est apprécié pour ses notes douces et florales et est utilisé pour faire des vins de dessert et mousseux. 

Les thés de Darjeeling présentent souvent cette caractéristique brillante, parfois nette. 

L’altitude extrême joue un rôle important dans le développement des saveurs. 

Les thés noirs Darjeeling sont souvent très colorés, avec des nuances d’or, de brun, de vert et de blanc sur la feuille sèche. 

Pour Plus d’Information sur le thé Indien cliquez ici

Ils ont une liqueur dorée plus légère, avec une saveur florale “plus verte” que la plupart des thés noirs. 

Les feuilles qui poussent à cette altitude sont plus tendres et fragiles, et se dessèchent souvent entièrement pendant le processus de fabrication du thé (roulage, oxydation, etc.). 

Ainsi, vous expérimentez un spectre de saveurs très différent dans une tasse de thé Darjeeling.

La saison de croissance à Darjeeling est divisée en quatre périodes:

La First Flush 

La first flush dure de Mars à Avril et produit les premières pousses tendres de la saison. 

La First Flush
Exemple d’une feuille de First Flush, le shangri

Parce que les plantes ont stocké des nutriments tout l’hiver et que le temps frais empêche une croissance rapide, elles offrent une concentration très élevée de polyphénols qui donnent au thé son astringence caractéristique

Les Darjeelings First Flush sont généralement moins oxydés pendant le traitement et semblent beaucoup plus verts que la plupart des thés noirs. 

Exemple: Darjeeling Spring

La Second Flush

La Second Flush se déroule de Mai à Juin et l’augmentation de la chaleur et de l’ensoleillement se traduit par une croissance plus rapide. 

Au cours du deuxième flush, les saveurs audacieuses de muscat viennent au premier plan et les thés finis prennent un caractère plus fort et plus doux. 

La plupart des thés Darjeeling sur le marché proviennent de la deuxième récolte et ne sont souvent pas étiquetés comme tels, simplement parce que les sélections des autres saisons sont beaucoup moins courantes à vendre. 

Exemple: Darjeeling Puttabong 

La saison de la mousson

La saison de la mousson dure de Juillet à début Octobre. 

Les fortes pluies et la chaleur entraînent une croissance rapide des feuilles, mais cette même vitesse et ces “conditions de croissance faciles” donnent des saveurs beaucoup plus atténuées. 

Les “moussons darjeelings” sont généralement utilisés pour les thés glacés ou en sac.

La rougeur automnale

La rougeur automnale dure du début octobre à la mi-novembre. 

Alors que les températures se refroidissent et que le sol se dessèche, les plantes sont à nouveau stressées et forcées de mettre tous leurs efforts dans les dernières feuilles avant leur hibernation hivernale. 

Les thés d’automne sont souvent riches et onctueux avec une caractéristique de noisette, parfois boisée, qui est remarquablement différente de la vivacité de la First Flush.

Assam

Assam
La ville d’Assam

L’État indien d’Assam se trouve dans le coin Nord-Est du pays. 

Annexé par les Britanniques en 1838, le climat et la culture de cette région ont plus en commun avec l’Asie du Sud-Est qu’avec l’Inde. 

Le climat chaud de l’Assam, les précipitations intenses et le sol limoneux se combinent pour faire de cette région le producteur de thé le plus prolifique du monde. 

Il y a actuellement environ 800 plantations de thé en Assam.

Alors que les jardins de Darjeeling cultivent principalement la variété Camellia sinensis à feuilles plus petites de Chine, Assam abrite la variété Assamica qui porte bien son nom. 

La découverte d’arbres sauvages d’Assamica poussant dans les jungles de la région amène certains botanistes à croire que l’Inde est l’un des berceaux du thé. 

Presque tout le thé d’Assam est cultivé au niveau ou près du niveau de la mer et les plantes d’Assamica prospèrent dans des conditions chaudes et ensoleillées. 

Les feuilles de la plus haute qualité sont cultivées au printemps, mais l’Assam produit du thé presque tous les mois de l’année.

Les thés Assam sont:

  • très gras
  • riches
  • et astringents. 

Selon le thé, vous pouvez vous attendre à des notes allant du malt et du caramel au miel et à la courge musquée. 

La plupart des thés Assam montrent une légère noisette et terreux. 

Ces thés puissants sont des partenaires parfaits pour la crème et le sucre. 

Exemple: Assam Harmony

Nilgiri

Les Nilgiris, ou Blue Mountains, se trouvent à la pointe Sud-Ouest de l’Inde. 

Nilgiri
Nilgiri est située dans l’ouest du Tamil Nadu

C’est une zone de vastes prairies, de jungles denses, abritant des troupeaux d’éléphants. C’est également l’un des rares habitats naturels restants pour les tigres du Bengale. 

Les montagnes Nilgiri s’élèvent à une hauteur de 6500 pieds et reçoivent une incroyable 80 pouces de pluie chaque année.

La production de thé a commencé à Nilgiri en 1840 et aujourd’hui il y a plus de 60 000 acres en culture. 

En raison de la faible latitude et des conditions chaudes et humides, les théiers bourgeonnent toute l’année. 

En fait, c’est l’une des rares régions à recevoir deux moussons chaque année. 

Les thés Nilgiri sont forts et bien équilibrés, avec une saveur douce et arrondie. Ils sont souvent utilisés comme base pour les mélanges de thé. Nilgiri produit également un type de thé rare, connu sous le nom de “thé de gel”, où les feuilles sont récoltées en hiver. 

Le refroidissement rapide crée une saveur concentrée sucrée et rosée dans les feuilles, très similaire à ce que vous trouveriez dans un “vin de glace”.

Découvrez ici le top 6 des thés les plus luxueux du monde