Thés bien être retrouvé pour aller beaucoup mieux / -10 % Première commande code « Parfait10 »

Bonus Offert : Thé Nouvelle Génération (Ce Que Vous Devez Vraiment Savoir Pour ne Pas Passer à Côté)

Dans cet article, nous aborderons la complexité de la certification biologique, équitable et casher.

Nous ne souhaitons pas juger ou influencer vos décisions concernant ce que vous mettez dans votre corps.

Vous convaincre de boire ou de ne pas boire de thé biologique, par exemple, n’est pas notre but.

Par conséquent, nous nous en tiendrons aux faits et vous donnerons une compréhension plus approfondie afin que vous puissiez déterminer le choix qui vous convient.

Avant tout, jetons un coup d’oeil sur les chiffres officiels sur le thé.

Le thé “Bio” ou Organique





Pour commencer, il faut comprendre ce qui fait qu’un produit est biologique.

L’USDA nous dit que les aliments biologiques sont ceux qui sont “produits sans utiliser la plupart des pesticides conventionnels ; les engrais fabriqués avec des ingrédients synthétiques ou des boues d’épuration ; la bio-ingénierie ; ou les radiations ionisantes”.

thé biologique
Le thé organique se cultive selon la norme de l’Agriculture Biologique

En d’autres termes, les aliments biologiques doivent utiliser très peu de produits chimiques pendant le processus de culture.

En outre, le sol dans lequel les produits sont cultivés doit être exempts des mêmes produits chimiques.

Pour garantir cela, les agriculteurs doivent laisser leurs champs en jachère (non utilisés) jusqu’à ce qu’ils atteignent un niveau acceptable.

Comme la plupart des agriculteurs des régions productrices du thé sont trop pauvres pour pouvoir se permettre le privilège de ne pas gagner d’argent avec leurs champs pendant des années, la majeure partie du thé produit dans le monde n’est pas certifiée “biologique”.

Bien que le terme “biologique” a un sens réel et une valeur environnementale, il n’est pas axé principalement sur la qualité du thé et n’est pas assorti de garanties.

La certification biologique contrôle les intrants et le processus et s’efforce de protéger l’environnement, mais n’implique aucun test ou vérification après la production du thé pour déterminer si les règles ont été respectées.

Comme il n’existe pas de normes de qualité pour le produit final, la certification biologique ne garantit pas non plus qu’il n’y a pas de polluants ou de contaminants environnementaux pendant la transformation ou l’emballage.

Il est important d’acheter auprès de producteurs, de distributeurs et de détaillants en qui vous avez confiance, quelles que soient leurs certifications.

Être “certifié” biologique est également un processus assez compliqué.

Il existe des centaines d’organismes différents au niveau international qui certifient les produits comme étant biologiques.

Chaque agence a des normes différentes, et certaines certifications sont acceptées dans un pays, mais pas dans d’autres.

Par exemple, certains produits considérés comme biologiques par l’association européenne de l’agriculture biologique ne le seront pas par l’USDA.

Il ne fait aucun doute que ces complications sont dues à des raisons politiques ainsi qu’à des préoccupations sanitaires.

Il est naturel de se méfier d’une entreprise de thé qui se vante d’avoir un autocollant “bio” étranger.

Mais, d’un autre côté, il n’existe aucune preuve scientifique significative montrant qu’il est dangereux de boire un thé qui n’est pas biologique.

Plus important encore, en raison de la complexité bureaucratique des certifications et de la petite taille de la plupart des producteurs de thé haut de gamme, de nombreux thés qui pourraient être qualifiés de biologiques ne sont jamais officiellement certifiés.

Découvrez ici la statistique officielle sur le thé, ce que vous devez savoir.

Le thé équitable

Le label socialement responsable “Commerce équitable” accompagne souvent le titre “biologique” de nombreux thés.

Il s’agit d’un processus de certification distinct, indépendant de la manière dont le produit est cultivé.

Le commerce équitable est basé sur l’hypothèse que le prix du marché payé aux producteurs/travailleurs de thé n’est pas équitable et ne favorise pas les environnements de vie durables.

plantation de thé équitable
Le commerce de thé équitable protège les droits des travailleurs dans la plantations de thé.

Ainsi, le commerce équitable est pour :

  • l’économie locale
  • les travailleurs
  • l’environnement et les plantes.

Une prime de commerce équitable comprise entre 0,50 et 1,50 Euro par kilogramme de thé est demandée par le producteur.

En outre, les producteurs paient des frais de certification pour obtenir le statut de commerce équitable.

Ces primes et frais vont directement dans la poche des travailleurs, pour

  • le développement de programmes au niveau local,
  • le financement du processus de certification,
  • la structure opérationnelle du commerce équitable
  • et la commercialisation de la marque équitable au niveau international.

À titre de comparaison, le prix du café équitable est de 1.22€ le kilo.





Demande de certification

Les producteurs doivent faire une demande de certification auprès de l’une des organisations de commerce équitable (FLO, IFAT, NEWS, EFTA, etc.) qui exigent le respect des critères suivants :

  1. Conditions de travail équitables : salaires, conditions de travail et conditions de vie.
  2. Commerce direct : pas d’intermédiaires qui ajoutent des coûts inutiles
  3. Développement communautaire : investissement dans les services et/ou les infrastructures pour aider la communauté
  4. Durabilité environnementale : des méthodes agricoles “saines”.
  5. Transparence : libre association des travailleurs et des agriculteurs et prise de décision démocratique

Comme de nombreux jardins du thé sont petits, qu‘il s’agit d’affaires familiales sans les moyens de participer à l’investissement communautaire ou d’adhérer à une documentation bureaucratique étendue et à des règles d’audit, la grande majorité des producteurs de thé de spécialité ne sont pas certifiés “commerce équitable”.

En réalité, ces programmes et processus sont mieux adaptés aux plantations de thé géantes qui produisent 97 % de l’offre mondiale de thé, qui est de qualité marchandise et qui est récolté et traité à la machine.

Dans certains pays, comme le Japon, on ne trouve pas de thés équitables car les travailleurs sont déjà payés bien au-dessus du niveau de pauvreté.

Cela reviendrait à exiger de la France un vin issu du commerce équitable.

Les possibilités d’approvisionnement en “commerce équitable” étant très limitées, Adagio préfère s’impliquer directement à la source.

Bien que nous soutenions les IDÉES du commerce équitable, nous pensons qu’actuellement, la meilleure façon d’améliorer le niveau de vie et de travail des producteurs est d’introduire des thés en feuilles de qualité supérieure.

Les thés de qualité supérieure se vendent à des prix plus élevés et nécessitent une implication humaine supplémentaire importante.

Il en résulte des salaires plus élevés, plus d’emplois et un meilleur thé pour nous tous !

En outre, nous achetons tous nos thés directement et choisissons nos partenaires producteurs en fonction, en partie, de leurs pratiques commerciales.

À mesure qu’Adagio se développe, nos achats entraînent des changements significatifs dans la vie de nos partenaires producteurs et de leurs employés.

Thé Cacher

Un autre problème auquel l’industrie du thé est confrontée se situe dans un domaine plus spirituel : la certification cacher.

Heureusement pour la plupart des entreprises du thé, les thés sont considérés comme naturellement cacher.

Comme la plupart des thés ne contiennent pas d’additifs artificiels, ils sont automatiquement considérés comme cacher, bien que chacun d’eux doivent bénit par un rabbin pour être certifié comme tel.

Ce pendant le cas pour la plupart des thés aromatisés.

thé casher
Le thé cacher est consommé dans son état naturel.

Comme beaucoup de ces thés utilisent des arômes ou d’autres additifs, ces thés peuvent nécessiter des étapes supplémentaires pour être certifiés.

En savoir plus sur la signification de la certification cacher. Cliquez ici.

En ce qui concerne la certification cacher, il existe également une multitude d’organismes, chacun ayant sa propre version de ce qui doit ou ne doit pas être certifié cacher.

Il est important de noter que, si toutes ces certifications se concentrent sur un aspect de la qualité du thé, aucune d’entre elles ne dit rien sur l’aspect le plus important pour juger de la qualité du thé : le goût.

Par exemple, si les produits qui portent le titre “biologique” ont peut-être meilleur goût, le fait qu’ils soient biologiques n’a vraiment rien à voir avec leur qualité.

Conclusion

Lorsque vous choisirez votre prochaine tasse, qu’il s’agisse d’un thé certifié biologique, équitable et cacher ou d’un thé ordinaire non certifié (ou de tout autre produit intermédiaire), n’oubliez pas que de nombreuses variables interviennent dans la qualité du produit.

Essayez toujours de mêler vos convictions à toutes les informations que vous pouvez trouver, et n’oubliez pas vos papilles gustatives.

Une vie riche, pleine de thé, n’est qu’à une gorgée.

Bonus Offert : Thé Nouvelle Génération (Ce Que Vous Devez Vraiment Savoir Pour ne Pas Passer à Côté)

5/5 - (1 vote)
0
0
Votre panier
Votre panier est videRetourner sur la boutique
Commandez aussi ces produits qui vont bien avec :