Thés bien être retrouvé pour aller beaucoup mieux / -10 % Première commande code « Parfait10 »

Le thé blanc est originaire de Chine pendant les dynasties impériales chinoises (600-1300). La consommation de thé était un élément essentiel de la culture chinoise à cette époque.

Chaque année, les citoyens devaient rendre un hommage annuel à l’empereur actuel, et cela se faisait souvent sous forme de thé, un peu comme une taxe sur le thé.

Qui a découvert le thé blanc?

Il n’y a pas de documents historiques qui parlent clairement des origines et de l’histoire du thé blanc. Il est largement admis que  le thé blanc a  été produit pour la première fois sous le règne de la dynastie Song (960 – 1280 après JC) en Chine impériale.

Origine et Histoire du Thé Blanc
Le territoire de la dynastie Song

Cependant, le pourquoi et le comment remontent à la dynastie qui l’a précédée.

Dans la dynastie Tang, prédécesseurs de la dynastie Song, il y avait une coutume d’offrir du thé fin en hommage au souverain impérial.

Pour faire le thé qui peut être accordé en hommage, des jardins de thé impériaux ont été développés dans toute la Chine et seuls les bourgeons les plus jeunes et les plus finement cueillis seraient transformés en thés en hommage.

Les références poétiques aux thés produits dans ces jardins suggèrent que les thés étaient, en fait, ce que le monde moderne appelle le thé blanc.

Origine et Histoire du Thé Blanc
La récolte du thé en Chine

Pendant la dynastie des Song, la coutume de rendre hommage au souverain s’est poursuivie. Cependant, le processus de fabrication du thé lui-même a été considérablement amélioré.

Vers 1107, l’empereur chinois régnant Huizong a écrit ce qu’on appelle aujourd’hui le “Traité sur le thé” – un document clé qui met en évidence la cérémonie traditionnelle du thé en Chine impériale.

Il était un connaisseur du thé, accrédité non seulement pour construire une culture autour du thé, mais aussi pour apporter des innovations dans la façon dont le thé était produit et transformé.

Dans le traité, il est mentionné qu’il aimait particulièrement boire le «Bai Cha» ( Bai  signifie blanc,  Ch a signifie thé), qui était, en fait, un thé vert pâle non transformé .

Il s’agit du premier enregistrement historique d’un thé non transformé ayant une apparence de thé blanc.

C’est pendant la dynastie Qing que le tout premier thé blanc – une pivoine blanche à l’aiguille d’argent – aurait été fabriqué à partir de jeunes bourgeons de théiers qui ont poussé tout autour de la province du Fujian.

Origine et Histoire du Thé Blanc
Thé blanc au goût rafraichissant de citron

En 1857, une nouvelle variété d’arbre à thé a été découverte – le thé blanc Fuding – dans la province. Les bourgeons de cet arbre à thé étaient gros, avaient une croissance dense et un fort profil aromatique. Les bourgeons de ces arbres à thé ont été transformés en thé blanc à l’aiguille d’argent.

Dans le livre, il mentionne que les bourgeons de thé qui avaient été cuits à la poêle se sont classés en deuxième position après les bourgeons qui avaient été séchés au soleil; car ce thé (blanc) était capable de conserver une grande partie des saveurs naturelles de la feuille.

À la fin des années 1800, sous le règne de l’empereur Guangxu, les aiguilles en argent ont gagné en popularité et étaient exportées vers les pays occidentaux amateurs de thé. 

Vous êtes libre de conserver cet article pour le lire plus tard en téléchargement pdf :

Qu’en pensez vous ?
Vous pouvez laisser maintenant un commentaire ci-dessous, nous adorons échanger avec vous et nous vous répondons rapidement

Notez cet article :
0
0
Votre panier
Votre panier est videRetourner sur la boutique
Commandez aussi ces produits qui vont bien avec :